La Liberté

Une exclusivité en demi-teinte

Le jeu est inspiré d’œuvres cinématographiques et télévisuelles. © DR
Le jeu est inspiré d’œuvres cinématographiques et télévisuelles. © DR
17.06.2019

Nouvelle franchise ambitieuse sur Playstation, Days Gone sent un peu le déjà-vu

Igor Rodrigues Ramos

Jeu vidéo » Attendu comme le messie de cette année 2019 sur la console Playstation 4 de Sony, Days Gone s’est imposé comme un «triple A majeur», même s’il n’a pas convaincu tout le monde. Le jeu concentre diverses mécaniques vues dans des jeux d’action-aventure à monde ouvert. Par exemple l’infiltration dans des buissons, le QTE (quick time event), du tir à la troisième personne, de la conduite de véhicule et autres systèmes pour faire évoluer son personnage.

C’est à la fois sa grande force et sa faiblesse. Inspiré d’œuvres cinématographiques et télévisuelles comme The Walking Dead, Mad Max ou Sons of Anarchy, ainsi que de jeux comme The Last of Us, Horizon Zero Dawn ou encore Far Cry, Days Gone attirera surtout les amateurs de scénarios postapocalyptiques.

Un univers à reconstruire

Deux ans après une pandémie mondiale qui a ravagé la planète et la société humaine, apparaissent divers types de mutants: l’univers de Days Gone se veut plutôt sombre. On incarne Deacon St.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00