La Liberté

A tous les pantouflards

Le voilà, celui qui tiendra nos panards au chaud durant la cramine hivernale. © Mélodie Rossier
Le voilà, celui qui tiendra nos panards au chaud durant la cramine hivernale. © Mélodie Rossier
11.12.2018

C’EST TENDANCE !

La Page Jeunes estime que le chausson devrait recevoir les honneurs qu’il mérite.

Il est parmi nous depuis toujours. Chacun de nous a eu une relation particulière avec lui. Véritable vedette des salles de classe, il fut pour nous tous un compagnon fidèle de nos jeunes années… Il est toujours un acolyte les jours pluvieux au coin du feu lorsque, même depuis que nous avons grandi. Nous le choisissons parfois excentrique pour nous faire remarquer. Ou discret, avant de finir par le couvrir de Tipp-Ex quand nous nous ennuyons en cours de math. Hé non, je ne parle pas de notre vieux pote du primaire Julien. Mais bien d’un compagnon plus insolite! Il s’agit du… chausson.

De tous les souliers ordinaires, le chausson est l’unique à détenir le privilège d’être invité à l’intérieur de nos foyers. Et il nous le rend bien! C’est sans se plaindre qu’il accueille orteils, champignons et odeurs surprenantes. Longtemps méprisé par les créateurs de mode, ce charmeur discret évolue humblement dans la sphère de l’intimité et embellit quiconque fait le choix avisé de le porter. Il sait allier l’élégance au pragmatisme. De la sandale à lanières aux pantoufles en forme de licorne, le choix est vaste, chacun peut trouver babouche à son pied. Les sandales Birkenbeurks, injustement renommées ainsi par une connaissance dont je me dois de taire le nom, font la joie des plus hipsters d’entre nous. Et quant à grand-papa, il revient au top de la classe avec ce grand classique: sandale et chaussette apparente!

En été, en hiver, à chacun sa paire: crocs, claquettes, flip-flaps, schlaps… Ainsi, nous ne reculons devant rien cette année pour nous sentir bien dans nos pantoufles. A part peut-être les chaussons en fourrure de bébé phoque. Ou ceux fabriqués avec amour par des bénévoles sous la menace du fouet. Oui bon, parce que suivre la mode, c’est bien joli, mais ça n’implique pas de laisser notre éthique au vestiaire.

Mélodie Rossier

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00