La Liberté

«Après ce premier roman, j’aimerais continuer à écrire»

Bastien Roubaty trouve une inspiration particulière dans les couleurs automnales. © Maximilian Richon
Bastien Roubaty trouve une inspiration particulière dans les couleurs automnales. © Maximilian Richon
15.11.2016

Page Jeunes - Coup de cœur »  Un Fribourgeois de 23 ans publie son premier roman, Les Caractères. Il évoque le chemin parcouru jusqu’à cette consécration.

Maximilian Richon

Pour Bastien Roubaty, l’écriture a toujours été une passion et cela dès l’âge de dix ans. Il vit aujourd’hui un rêve d’enfance: son premier roman vient d’être publié. «Un jour, j’ai entendu parler du PIJA, le Prix interrégional des jeunes auteurs. J’y ai participé et profité de l’occasion pour terminer certains textes que j’avais laissés en suspens, se souvient l’étudiant en français. C’est l’un d’entre eux que j’ai décidé d’envoyer aux Presses littéraires de Fribourg.» Les Caractères raconte l’histoire d’un homme se retrouvant propulsé à la tête d’une grande maison d’imprimerie, dans un climat de révolte ouvrière. Il pose un décor sombre avec des détails farfelus et des anachronismes volontaires. L’histoire est sérieuse, mais le récit est adouci par des jeux de mots et de l’humour.

Son projet de roman a été retenu par l’éditeur et c’est ainsi que commença une année faite de nombreux rendez-vous passés à discuter des points à améliorer et des corrections à apporter. «C’était parfois fastidieux, je n’imaginais pas que cela prendrait autant de temps», reconnaît-il.

Un processus qui lui coûte du temps et qui suscite de nombreuses frustrations: «J’ai dû renoncer à de nombreux éléments, notamment à certains jeux de mots. Mon récit en était truffé et j’ai dû en supprimer, même si c’en était une des qualités.»

Heureusement, au-delà de la frustration, les corrections lui amènent aussi une satisfaction: «Lorsque j’ai eu le produit fini en main, que je l’ai relu et que tout était épuré, je me suis rendu compte à quel point certains changements étaient judicieux», sourit le jeune écrivain, qui s’affirme «pleinement satisfait du résultat».

Avec la sortie de son livre, Bastien attend avec impatience les éventuels retours. «Je me réjouis des avis de ma famille et de mes amis, mais je suis aussi curieux d’apprendre ce que des inconnus peuvent en penser.» Il confie travailler sur un deuxième roman, dont il vient de finir le manuscrit. «J’aimerais continuer à écrire et j’espère que cette première expérience m’ouvrira des portes pour la suite», conclut-il avec optimisme.

 Bastien Roubaty, Les Caractères, 
Ed. PLF, 174 pp.

Tous les articles de la «Page Jeunes» à retrouver ici

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00