La Liberté

Comme au Parlement européen

Page Jeunes/Politique • La 18e session nationale du Parlement européen des jeunes va avoir lieu à Fribourg. Une excellente occasion de se familiariser avec le fonctionnement européen.

Dominique Bisaz et Matthieu Loup font tous deux partie du comité d’organisation de la 18e session du Parlement européen des jeunes qui se déroulera à Fribourg. © DR
Dominique Bisaz et Matthieu Loup font tous deux partie du comité d’organisation de la 18e session du Parlement européen des jeunes qui se déroulera à Fribourg. © DR

Déborah Loye

Publié le 29.08.2014

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

La semaine prochaine, la ville de Fribourg sera placée sous le signe de l’Europe. La raison de cette internationalisation? La Conférence nationale du Parlement européen des jeunes, dont la 18e session aura lieu dans les bâtiments du Collège de Sainte-Croix et de l’Université de Fribourg du 3 au 7 septembre. Elle réunira 150 jeunes venus de toute la Suisse mais aussi d’Ukraine et de République tchèque.

Le Parlement européen des jeunes (EYP pour European Youth Parliament) est une organisation non gouvernementale et politiquement neutre. Elle vise à familiariser des étudiants de secondaire II au fonctionnement européen. «Des écoles issues de quarante pays participent à l’organisation. Au niveau géographique, nous sommes donc plus proches du Conseil de l’Europe que de l’Union européenne (UE)», indique Matthieu Loup, chef de projet de cette conférence.

Citoyens responsables

Au programme de cette session, des discussions autour de sujets tels que les stratégies nationales d’intégration des Roms, la fragilisation des droits de l’homme due aux mesures d’austérité ou encore le salaire des stagiaires. «Les participants sont répartis dans dix commissions, sur le modèle du Parlement européen. L’objectif est que chaque comité arrive à une proposition concrète concernant son thème», indique le Fribourgeois de 23 ans.

Pour Dominique Bisaz, également membre du comité d’organisation, les sessions de l’EYP sont aussi enrichissantes sur le plan relationnel qu’intellectuel: «C’est l’occasion de rencontrer des jeunes qui viennent de toute l’Europe. De plus, ces événements incitent les délégués à s’intéresser à la politique et à y poser un regard critique. Cela fait de nous des citoyens responsables.» Pour la jeune femme de 19 ans, cette session sera bénéfique à la région: «Fribourg est un lieu symbolique du Röstigraben, d’un mélange de cultures et de langues. La présence de jeunes intéressés par le fonctionnement du monde dans la ville ne peut qu’être une richesse!»

Délégation ukrainienne

Dans le climat agité des relations entre la Suisse et l’UE, les participants à l’EYP sont parfois de vrais ambassadeurs. «J’étais à Bruxelles pour une session peu après le 9 février dernier. A la suite de l’acceptation par le peuple de l’initiative contre l’immigration de masse, j’ai été interpellé par des membres d’autres pays. Ça a été l’occasion de leur expliquer les réalités du fonctionnement institutionnel suisse», se remémore Matthieu.

C’est d’ailleurs après cette votation que l’UE a cessé de collaborer avec la Suisse pour le programme Erasmus+. Une décision qui a porté préjudice à l’EYP Suisse. «Nous ne sommes pas directement liés à l’Union européenne, mais le fonds qui devait financer cette session dépendait d’Erasmus+. Cela représentait 70 à 80% de notre budget, qui s’élève à 26'000 francs. Nous n’avons rien touché du tout.» Les membres de l’organisation ont donc dû redoubler d’efforts pour réunir ces fonds grâce au sponsoring.

Les 150 délégués arriveront en ville mercredi. «Nous avons invité une délégation ukrainienne car la prochaine session internationale, qui devait se tenir à Kiev, a dû être annulée à cause de la situation actuelle du pays», précise Matthieu. Le débat promet donc d’être animé. «Les sessions suisses sont réputées pour leur excellence académique», se réjouit le jeune homme.

> Plus d’informations sur http://eyp.ch/fribourg2014/

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00