La Liberté

Cultures en dialogue, ou L’Improbable traversée des frontières

De jeunes artistes fribourgeois prennent part à L’Improbable (de gauche à droite): Hoang Anh Nguyen, Laurène Hayoz, Adrien Delfino, Sarah Voirin (absents: Fayiza Cissé, Maxime Rotzetter, Lilith). © Héloïse Hess
De jeunes artistes fribourgeois prennent part à L’Improbable (de gauche à droite): Hoang Anh Nguyen, Laurène Hayoz, Adrien Delfino, Sarah Voirin (absents: Fayiza Cissé, Maxime Rotzetter, Lilith). © Héloïse Hess
02.12.2019

Coup de cœur » Des artistes fribourgeois et coréens s’associent avec L’Improbable, une exposition artistique biculturelle ouverte du 6 au 20 décembre à Fribourg.

Adolescente, Laurène Hayoz passait son temps libre à esquisser des personnages inspirés par l’univers du manga. A 24 ans, sa passion pour l’illustration et pour l’art ne l’a toujours pas quittée, bien au contraire. Désormais étudiante à la Haute Ecole des arts à Berne, Laurène s’apprête à coorganiser une première exposition artistique en collaboration avec six autres Fribourgeois. Intitulée L’Improbable, celle-ci a pour particularité de mêler artistes suisses et coréens.

«Il y a un an, nous avons été invités par le groupe d’artistes coréens Cheongchun Dream à présenter nos œuvres lors d’une exposition à Séoul. C’est Serena Malagnino, partie en Corée pour y étudier la culture, qui a développé ce projet d’échange artistique avec le groupe coréen et qui nous a donné l’opportunité d’y participer», explique-t-elle. «Cette année, les artistes coréens et notre équipe avons décidé de renouveler l’expérience, cette fois-ci à Fribourg.»

Un véritable travail organisationnel commence alors pour les artistes: recherche d’une salle, installation des lumières, agencement des différentes pièces artistiques, confection des flyers… Un travail important, mais gratifiant: «Cela fait plaisir de voir le projet se construire petit à petit, chacun s’investit avec toute son énergie. Dire que nous sommes partis de zéro!» s’enthousiasme Laurène. L’exposition comportera treize pièces artistiques coréennes, apportées le mois dernier par l’une des artistes coréennes. «Ils nous ont aussi envoyé une notice visant à expliquer le concept de leurs pièces, afin qu’on puisse organiser une petite visite guidée», ajoute-t-elle.

Lors de cette exposition, les visiteurs pourront entre autres découvrir photos, peintures, dessins, sculptures et performances artistiques. «Les artistes ont été libres de montrer ce qu’ils voulaient. Aucun thème ni forme n’ont été imposés», précise Laurène. «L’idée est avant tout de créer un échange entre ces deux pays pour aller vers une ouverture culturelle. Le but serait de continuer à s’envoyer des œuvres, pourquoi pas avec un thème la prochaine fois!» Kessey Dieu

Vernissage le 6 décembre à 18 h 30, route de Villars 115, Villars-sur-Glâne. Exposition ouverte du jeudi au dimanche.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00