La Liberté

Des étudiants en droit au service de la communauté

Afin de se compléter, les bénévoles travaillent toujours par groupes de quatre lors des consultations juridiques. Maÿlis De Sandol-Roy
Afin de se compléter, les bénévoles travaillent toujours par groupes de quatre lors des consultations juridiques. Maÿlis De Sandol-Roy
Partager cet article sur:
24.11.2020

Coup de cœur » La Permanence juridique bénévole regroupe des étudiants en droit proposant des conseils juridiques gratuits à toute personne souhaitant s’informer sur ses droits.

Après des mois de consultations juridiques par téléphone en raison de la pandémie, la Permanence juridique bénévole (PJB) a rouvert ses portes. Depuis mi-septembre, l’association, dont le but est de fournir des conseils juridiques gratuits, propose à nouveau des consultations sur place. Fondée en octobre 2017, elle compte aujourd’hui seize bénévoles, tous issus de la Faculté de droit de l’Université de Fribourg.

Des procédures de divorce aux querelles de voisinage en passant par les oppositions aux ordonnances pénales et aux commandements de payer, les membres de la PJB traitent de questions juridiques en tout genre. «Nous donnons des conseils de nature juridique, mais pas seulement», souligne Marie Ammann, 25 ans, présidente de l’association. «Nous accompagnons les personnes et les orientons parfois vers d’autres organismes plus spécifiques, ainsi que vers des moyens alternatifs de résolution de conflit.»

Au cours des consultations juridiques, les bénévoles travaillent toujours par groupes de quatre. Un format qui «favorise l’entraide», selon Wilfried Boundel, membre de la PJB depuis cet automne. En rejoignant l’association, le jeune homme a pu prendre conscience de la complexité et des nuances propres à chaque cas. «Cela rend la réflexion encore plus stimulante qu’en cours, où les exercices s’appuient généralement sur des faits sommaires et peu ambigus», explique-t-il. Grâce à son activité bénévole, l’étudiant a en outre pu saisir «l’importance de trier les informations données par la personne et d’identifier ses intérêts».

Pour Marie Ammann, l’engagement au sein de la PJB est donnant-donnant. «Les personnes qui viennent nous voir ont la possibilité d’avoir des conseils juridiques gratuits et en retour, nous avons la chance de pouvoir mettre en pratique les connaissances acquises durant nos études», affirme-t-elle. «De plus, la permanence est très formatrice d’un point de vue juridique, car elle nous permet d’approfondir des domaines du droit qui nous sont moins familiers. Enfin, sur le plan humain, il s’agit d’une expérience très enrichissante», conclut-elle. Kessey Dieu

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00