La Liberté

Des jeunes choisissent l’EMS

Echanges intergénérationnels, dynamique stimulante et leçons de vie, voilà comment se résume le travail dans les établissements médico-sociaux

Les jeunes découvrent le travail en EMS parfois au sein du service civil ou dans le cadre d’un job d’étudiant. ©Adobe Stock/photo prétexte
Les jeunes découvrent le travail en EMS parfois au sein du service civil ou dans le cadre d’un job d’étudiant. ©Adobe Stock/photo prétexte

Amélie Kadji

Publié le 19.11.2022

Temps de lecture estimé : 3 minutes

Partager cet article sur:

Soins médicaux » Que ce soit au sein du service civil, en tant qu’apprenti ou comme travail d’étudiant, certains jeunes choisissent les maisons de retraite. Accompagner quotidiennement des personnes en fin de vie et partager des moments de joie au sein de diverses activités qui peuvent créer de forts liens peuvent parfois être compliqués et marquer. Quels sont les avantages et les inconvénients à être jeune et à travailler dans un établissement médico-social (EMS)? Comment les jeunes arrivent-ils à gérer l’accompagnement des personnes en fin de vie?

Pour Nicolas Vuong, un universitaire de 20 ans, c’est dans le cadre de son service civil qu’il a pu travailler en tant que réceptionniste ainsi qu’animateur au sein d’un EMS: «J’avais besoin d’un changement après ces longues années d’études», exprime-t-il. «Et ce contexte d’établissement médico-social me parlait.» Durant cette année, il a pu gérer la distribution de courrier, tenir la caisse ou encore participer à la conduite de diverses activités visant à créer un environnement social stimulant pour les résidents.

«Je faisais beaucoup rire, c’était ma plus grande force»
Amna Kronda

Pour l’universitaire, c’est de cette dimension humaine très riche dont il avait besoin: «Je voulais non seulement apprendre des résidents à travers leurs expériences, mais aussi bénéficier de ces divers échanges humains qui sont tout de même moins présents dans le cadre des études.» Pour Nicolas, le fait d’être jeune et de travailler dans un EMS est un atout, car d’une part cela crée une atmosphère plus relâchée au sein de l’équipe, et d’autre part sa grande soif d’en apprendre toujours davantage lui permet de trouver des idées pour occuper les résidents. Concernant les désavantages, Nicolas évoque son manque d’expérience qui peut parfois gêner dans son travail quotidien ainsi qu’instaurer de l’insécurité chez certains résidents en raison de son jeune âge.

La lumière dans les yeux

Pour Amna Kronda, 22 ans, c’est dans le cadre de son préapprentissage qu’elle a travaillé dans un EMS en vue d’obtenir un CFC en tant qu’assistante en soins et santé communautaire. Cette expérience lui a permis de découvrir les avantages ainsi que les inconvénients d’une maison de retraite et d’acquérir une expérience pratique pour ensuite intégrer le monde hospitalier: «C’était en grande partie un accompagnement physique et surtout psychique pour ces personnes», explique-t-elle. Un souvenir marquant pour la jeune femme, et qui résume bien son état d’esprit, a été l’humour, les nombreuses blagues échangées entre les collègues et les résidents. «J’ai adoré partager ces moments parce que je voyais comme une nouvelle lumière dans les yeux de ces résidents. Je cherchais toujours des solutions et je faisais beaucoup rire, c’était ma plus grande force», se remémore avec émotion Amna. 

Articles les plus lus
  • En direct

    Quatre à la suite pour Gottéron !

    Excellent week-end pour Fribourg-Gottéron ! Les protégés de Christian Dubé s'imposent 4-3 à Lausanne et enchaînent un quatrième succès de rang en National...
  • Incendie au GYB à Payerne

    Les élèves et les enseignants du Gymnase intercantonal de la Broye (GYB) à Payerne, soit quelques 1100 élèves, ont été évacués de l’établissement scolaire ce...
  • Explosion d'un bancomat à Gumefens

    Un bancomat de la banque Raiffeisen a explosé à Gumefens dans la nuit de jeudi à vendredi. Un important dispositif de police a été mis en place pour retrouver...
  • Musique: la Concordia à l'heure brésilienne

    La Concordia, le corps de musique officiel de la ville de Fribourg, a vécu vendredi à l’heure brésilienne à l’occasion de sa soirée annuelle qui s’est déroulée...
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11