La Liberté

«Du plaisir et une source de revenu»

«Quand je travaille, je suis un personnage de théâtre», raconte Sasha*. © Mélodie Rossier
«Quand je travaille, je suis un personnage de théâtre», raconte Sasha*. © Mélodie Rossier
09.07.2019

Parle-moi de sexe !

Sasha*, 26 ans, travailleuse du sexe, évoque son expérience du métier.

«J’ai commencé à faire du travail du sexe à dix-neuf ans. J’ai trouvé mon premier client par internet. J’ai vite vu que ça me plaisait. Je me suis lancée dans ce domaine, non pas par besoin financier mais parce que cela m’intriguait. Par la suite, ce travail m’a permis de subvenir à mes besoins pendant mes études et m’a libéré beaucoup de temps pour faire les choses dont j’avais envie, comme de la politique ou une formation en agriculture. J’en retire du plaisir et une source de revenu.

A présent, je travaille principalement en tant qu’indépendante. J’ai de la chance parce qu’en tant que jeune Suissesse, j’ai un profil recherché sur le marché. Les revenus dans les salons érotiques sont plus conséquents mais l’ambiance de travail est plus difficile. On est surveillées, il y a de la compétition.

La sexualité est un besoin, c’est une source de plaisir et de confiance en soi. Malheureusement, son accès est difficile dans notre société, notamment dans des lieux fermés, comme les prisons ou les hôpitaux psychiatriques. J’aimerais bien voir s’étendre le travail du sexe dans ces endroits.

Quand je travaille, je suis un personnage de théâtre. Je prends du temps pour me maquiller, je mets des habits spécifiques ou une perruque. Il y a aussi un jeu de séduction qui se met en place: je bouge différemment, j’observe mon meilleur profil. Mon rôle est d’être la personne que mes clients ont envie que je sois et de les mettre à l’aise. Ils sont souvent stressés de venir alors on discute beaucoup. Il y a aussi ce jeu de la féminité qui implique de sourire, être gentille, à l’écoute et sexy, ce qu’on apprend en tant que fille dans la société, qui est très présent. Je trouve beau que cela soit valorisé et payé pour une fois.» Mélodie Rossier

*Prénom d’emprunt

 

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00