La Liberté

Faustine, âme enflammée

Faustine Courlet sur la scène des Francomanias à Bulle, lors d’un concert de La Gustav. © DR
Faustine Courlet sur la scène des Francomanias à Bulle, lors d’un concert de La Gustav. © DR
Publié le 19.09.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Coup de cœur! » Une poésie chantée avec amour, qui se veut un reflet de la vie intérieure: découverte de l’univers de Faustine.

A 21 ans, Faustine Courlet a déjà publié deux singles et travaille actuellement sur son premier EP. La musique a toujours fait partie de la vie de l’habitante de Noréaz: «Mes parents chantaient, et dès que j’ai su parler, j’ai commencé à chanter avec eux», raconte-t-elle. Après le chant, elle se met à la flûte et joue aujourd’hui de six instruments. Pour celle qui se fait connaître sous le nom de scène Faustine, composer est une nécessité: «J’ai toujours eu tellement de choses dans ma tête que j’ai besoin de créer, de sortir tout ça», explique-t-elle.
Pendant quelques années, la musicienne le garde pour elle. Puis, en octobre 2021, Faustine sort un premier single: Ame en flamme, qu’elle produit avec le studio 18 Lines. Dans la foulée, elle réussit les auditions pour La Gustav et sort un deuxième titre: Vision troublée.

Ses textes élaborés, à la rythmique riche, évoquent l’intimité des relations humaines. Faustine s’inspire en partie de poètes, notamment de Paul Eluard. Elle estime qu’il a «des images qui font tout remettre en perspective, et parlent fort à l’âme». Pour être au plus proche de ses sentiments, elle utilise le principe de l’écriture automatique: «J’adore me poser dans des champs avec un carnet et écrire tout ce qui me vient», confie Faustine. Ce qui compte, c’est surtout de se laisser porter par ce qui l’inspire: «Tout peut être inspirant. Il faut juste décider ce à quoi on veut donner de l’importance», sourit-elle.
Depuis janvier, elle collabore avec son compagnon, Noé Kolba, 24 ans. Le musicien et rappeur connu sous le nom d’Asdrem est maintenant son producteur. Au sein de ce duo créatif, Faustine a pour objectif de réaliser un premier EP. Elle souhaite y explorer l’idée de renaissance: «On a un monde intérieur, et parfois, quand on n’y trouve plus que des émotions qui nous font du mal, il faut le faire refleurir», explique la jeune artiste.
Faustine rêverait de vivre de sa passion. Pour la Fribourgeoise, cela passe par «trouver son public». Mais malgré ce qu’elle décrit comme «une mine d’or de créativité et de talent», les opportunités ne sont pas encore nombreuses pour les jeunes artistes fribourgeois. NOÉ VONLANTHEN

Instagram: @faustine_crlt

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11