La Liberté

«J’ai mis toutes mes économies dans ce projet»

Muriel Nicolet ne regrette pas son choix de s’être lancée en indépendante. © Adrien Bourqui
Muriel Nicolet ne regrette pas son choix de s’être lancée en indépendante. © Adrien Bourqui
Partager cet article sur:
27.09.2021

Coup de cœur » Muriel Nicolet, 23 ans, a ouvert son institut de coiffure et d’esthétique au Mouret en septembre 2020. Un projet mûrement réfléchi.

Après un apprentissage de coiffeuse à Farvagny, Muriel Nicolet a travaillé dans plusieurs salons avant d’entreprendre une formation d’esthéticienne durant un an. Elle cherche alors un travail à plein temps dans ces deux domaines, sans succès. «J’avais envie d’avancer au niveau professionnel. J’ai décidé de me lancer en indépendante après discussion avec ma famille», raconte l’habitante de Cottens.

En février 2020, Muriel Nicolet se lance dans un travail d’esthéticienne en louant un local dans un institut d’onglerie à Ursy, qui doit fermer un mois plus tard en raison du Covid-19. «C’était difficile de me constituer une clientèle sans faire de coiffure, et la situation sanitaire n’a pas aidé.» En recherche de solution, elle repère sur internet un studio à louer au Mouret et elle saisit l’opportunité d’y ouvrir son salon de coiffure et d’esthétique «Muri’Elle Institut» en septembre 2020.

Depuis, Muriel Nicolet propose des services personnalisés selon le client ou la cliente. En plus des coupes de cheveux pour femmes, hommes et enfants, l’esthéticienne réalise également des couleurs, mèches, tailles de barbe ainsi que des soins du visage, des massages et des épilations entre autres. Récemment, elle a étendu ses activités en lançant des ateliers pour apprendre aux parents à coiffer leurs filles. L’initiative a rencontré un franc succès. «Cela m’a motivée à organiser ces mêmes ateliers mais pour les enfants cette fois-ci, dans le cadre du passeport vacances du Mouret et environs», rapporte Muriel Nicolet.

Grâce à un agenda en ligne qui permet de prendre rendez-vous directement sur son site internet et aux retours positifs laissés sur cette même page, la clientèle augmente de semaine en semaine. De quoi la conforter dans son choix professionnel. «Je ne regrette pas de m’être lancée en indépendante. Désormais, j’espère avoir toujours plus de clients, continuer de les satisfaire et les fidéliser.» Muriel Nicolet reconnaît toutefois qu’elle a pris un risque au niveau financier. «J’ai mis toutes mes économies dans ce projet. Il faut donc que le salon continue de tourner.»

Chiara Bovigny

Infos: https://murielleinstitut.agenda.ch/ Instagram: @muri_elle_institut

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00