La Liberté

«Je m’intéresse aux traces laissées par les humains»

Luca Ellena étudie depuis 2017 à Berlin. © Charles Ellena
Luca Ellena étudie depuis 2017 à Berlin. © Charles Ellena
Partager cet article sur:
16.11.2020

Parle-moi de ton taf!

Luca Ellena, 23 ans, étudiant fribourgeois et photographe indépendant depuis huit ans, publie un livre sur les caddies abandonnés en ville de Berlin.

«Je baigne dans la photographie depuis toujours car mon père est photographe. A l’âge de 14 ans, je me suis lancé à mon tour dans ce domaine. J’ai commencé par prendre des photos de paysages, de nature et de ciel étoilé. Puis, lorsque je suis entré au collège, je me suis tourné vers la photographie de rue, la spécialité de mon père, en faisant surtout des portraits humains. Durant cette phase, j’ai eu l’occasion de mener mon premier grand projet en 2016 lors de mon service civil à la Fondation Les Buissonnets. J’ai pris le portrait de tous les élèves et de leur quotidien pour en faire une exposition.

Après mon service civil, j’ai cherché une formation en photographie et je suis tombé sur la Neue Schule für Fotografie à Berlin. J’ai envoyé ma candidature et j’ai été pris! Depuis 2017, j’étudie dans cette école, en parallèle à mes études de médias et communication à Fribourg. Depuis que je suis à Berlin, je m’adonne surtout à la photographie artistique, apprise à l’école de photographie.

Je m’intéresse aux traces que les humains laissent dans le paysage urbain et à la nature en ville. En me promenant dans les rues de Berlin, j’ai remarqué que beaucoup de caddies de supermarché étaient abandonnés, renversés, et que personne n’y prêtait attention. J’ai commencé à les prendre en photo et l’idée d’en faire un livre s’est rapidement imposée. Les Editions Kerber ont été séduites par mon projet et, cet automne, le livre Einkaufswagen est paru après trois ans de travail.

Mon but était de montrer au public à quel point des objets sont jetés, un peu partout. J’espère provoquer ainsi une prise de conscience sur le gaspillage des ressources en ville. Je souhaite désormais mener d’autres projets dans la photographie, notamment mon travail d’études final qui portera sur le thème des fragments de la ville.» CHIARA BOVIGNY

Luca Ellena, Einkaufswagen, Ed. Kerber, 96 pp.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00