La Liberté

Je vais bien, mon compte en banque aussi

C'est quand on n'a rien dans les poches que l'on remarque ces choses gratuites de la vie. © Margot Knechtle
C'est quand on n'a rien dans les poches que l'on remarque ces choses gratuites de la vie. © Margot Knechtle
21.08.2019

L’article en ligne – Argent » Faire des économies semble être insurmontable quand tout ce qu'on fait nécessite de dépenser des sous. Mais petit à petit, on connaît les astuces pour payer moins, et économiser plus. 

Margot Knechtle

Certains pourraient me qualifier d'avare, d'autres d'économe. En réalité, la raison pour laquelle je grimace à chaque fois qu'il faille dépenser des sous, c'est que mon porte-monnaie est aussi vide qu'une bouteille de rosé à l'heure de l'apéro. On me dit « Tu viens faire un bowling avec moi demain ? » et je réponds du ton le plus sincère possible que je dois faire du cat-sitting pour ma voisine, que ma cousine Germaine du troisième degré me rend visite, ou toute autre excuse approximativement valable. Par contre, on n'a pas besoin de me proposer deux fois une soirée pizza généreusement offerte par les parents d'un ami. Dites « offert » ou « gratuit » et tous mes sens s'éveillent, à l'instar du jaguar à l'affût.

À force d'éviter à tout prix – mais pas trop cher quand même – de payer quoi que ce soit, j'ai effectué une petite liste mentale de toutes ces choses que l'on peut encore obtenir gratuitement, à l'ère où même retirer de l'argent au bancomat est payant.

Prenons un exemple concret : pour ne pas avoir l'air d'une asociale auprès de mes amis, j'accepte tout de même un repas dans un restaurant considéré comme bon marché par les plus fortunés d'entre nous. Je choisis l'heure de rendez-vous en fonction des horaires où se parquer ne comporte plus le risque de prendre une prune, bien que j'aime les fruits. Je transpire à l'idée de casser un de mes précieux billets, mais je compte bien boire pour pas un rond, quitte à me servir dans le robinet des cabinets. Je commande alors une carafe d'eau pour accompagner mon plat, en ressentant le besoin de balbutier une excuse auprès du serveur : « J'ai très soif, je vous assure. » Mes copains m'envient, avec leur unique boisson plus sucrée qu'une boîte de sucre elle-même.

C'est la même chose pour Internet. Certains ont un accès illimité à Internet. Moi, j'ai une liste des endroits qui offrent une connexion Wi-Fi gratuite. Pourquoi croyez-vous que j'aime manger à la Coop et que je propose toujours les mêmes bars ?

Ne me prenez tout de même pas pour une pingre, je fais attention, c'est tout. Et vous serez bien jaloux le jour où je me paierai une villa avec vue grâce à mes économies. À moins que je ne préfère louer un petit appartement, histoire de ne pas trop dépouiller mon compte en banque. En attendant, vous pouvez sourire, ça, c'est vraiment gratuit.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00