La Liberté

La musique voit double

Dans leur album, Eric (gauche) et Alexis compilent neuf morceaux mêlant electronica, ambient et Intelligent Dance Music. © Héloïse Hess
Dans leur album, Eric (gauche) et Alexis compilent neuf morceaux mêlant electronica, ambient et Intelligent Dance Music. © Héloïse Hess
Partager cet article sur:
23.03.2020

Le duo musical E & A, composé des frères jumeaux Eric et Alexis Rüeger, a sorti son album de musique électronique Esquisses le mois dernier

Elsa Rohrbasser

Rencontre » Agés aujourd’hui de 23 ans, les jumeaux fribourgeois Eric et Alexis Rüeger touchent à la musique depuis leur adolescence: «Avec mon premier salaire d’apprenti, je me suis acheté une machine pour créer ma musique. Quant à lui, Alexis s’intéressait beaucoup à la musique électronique. Petit à petit, on a pu accumuler plusieurs machines, comme une machine à rythme et un synthétiseur», explique Eric.

Dans le confort de leurs chambres marlinoises, les deux frères explorent les méandres de la musique électronique. Ils disent s’être lancés dans cette aventure avant tout pour le plaisir: «On n’avait aucune ambition par rapport à notre musique, c’était juste pour s’amuser. Et puis un jour, un ami nous a bookés au XXe», raconte Eric. «On a préparé un petit live en une ou deux semaines, très naïvement! Dernièrement, on est retombés sur des enregistrements de nos répétitions… c’était la catastrophe!» s’amuse Alexis.

Gagner en expérience

Après cette première expérience, le duo E & A est lancé. Les deux frères continuent leur exploration musicale: «Grâce à quelques potes, on a pu faire des lives, à Fri-Son notamment. Ça nous a permis d’obtenir des retours sur notre musique», explique Alexis. Et son frère d’ajouter: «Des gens nous invitaient à faire une jam par-ci, un concert par-là, et ça nous a permis de nous améliorer.»

Petit à petit, E & A prennent du galon: «Ça fait une année qu’on est invités par des gens qui ne sont pas dans notre cercle d’amis. On a joué à Festi’neuch et au festival Week-end au bord de l’eau à Sierre», se rappelle Alexis, souriant: «On a été accueillis en tant qu’artistes et ça a changé notre dynamique. A force de faire les premières parties des concerts, on a pu échanger avec des artistes qui gagnent leur vie grâce à leur musique. C’est très enrichissant.»

Un album envoûtant

Le 17 février dernier, les deux frères sortent leur album Esquisses sur les plateformes digitales: «On s’est enfermés pendant huit jours dans notre chalet familial dans les Préalpes avec nos machines. Et on a créé, encore et encore», se souvient Alexis. Dans leur album 100% fait maison, E & A Rüeger nous offrent neuf morceaux mêlant electronica, ambient et Intelligent Dance Music, alias IDM. L’album coûte neuf francs sur Bandcamp, un magasin de musique en ligne qui s’adresse principalement aux artistes indépendants: «C’est un standard dans l’industrie de la musique électronique digitale, chaque morceau coûte environ un franc», explique Alexis, précisant: «On compte sur les concerts pour se faire un peu d’argent, parce que le streaming c’est vraiment la manière la moins équitable d’écouter de la musique.»

Cette année encore, les deux Fribourgeois devraient se produire en festivals, dont le Bad Bonn Kilbi prévu le 4 juin à Guin. Pour le reste, ils doivent encore tenir leurs langues. Suspense!

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00