La Liberté

Le MasterChef romand débarque à Fribourg!

L'organisateur du concours, le Fribourgeois Alexandre Lauber, attend la manche à Fribourg-Sud avec enthousiasme. © Alexandre Lauber
L'organisateur du concours, le Fribourgeois Alexandre Lauber, attend la manche à Fribourg-Sud avec enthousiasme. © Alexandre Lauber
Partager cet article sur:
Publié le 30.05.2014

Page Jeunes - Coup de cœur • Samedi 31 mai, au centre Fribourg-Sud, s’affronteront les quatorze candidats fribourgeois du championnat romand des cuisiniers amateurs. Une compétition réunissant près de cent participants.

Alors que les chaînes de télévision françaises sont saturées de concours de cuisine, les événements de ce genre ne sont pas légion en Suisse. Un manque que le Fribourgeois Alexandre Lauber, créateur d’événements, a voulu combler. «Il y avait un réel besoin d’un concours de cuisine en Suisse. Pour 98 places disponibles, j’ai reçu pas moins de 300 demandes d’inscription!», s’enthousiasme l’organisateur du championnat. Le centre commercial Fribourg-Sud accueillera demain samedi la cinquième manche des qualifications régionales. Elle opposera quatorze candidats qui cuisineront en public. La moitié d’entre eux pourra continuer l’aventure. Les meilleurs du championnat auront droit à des cours de cuisine avec les prestigieux chefs Benoît Violier et Norbert Tarayre.

Ce championnat romand est bien sûr une compétition, mais il veut aussi véhiculer un esprit de convivialité. «La cuisine, c’est une valeur d’amitié. Bien sûr les gens participent à un concours, mais ils viennent aussi pour passer un bon moment. Les 98 participants ne sont pas tous là pour remporter le premier prix», analyse Alexandre Lauber. Un sentiment partagé par Kathleen Büschi, jeune participante à la manche fribourgeoise: «C’est un défi de participer à ce championnat. J’y vais pour me comparer à d’autres amateurs, mais aussi pour m’amuser.» Et l’étudiante à l’Ecole de culture générale de poursuivre: «Si je peux être sélectionnée pour l’étape suivante c’est bien. Mais si ce n’est pas le cas, je ne serai pas déçue.»

Le succès du championnat romand des cuisiniers amateurs s’explique notamment par les émissions culinaires françaises qui réalisent de grosses audiences en Suisse romande. «Beaucoup de gens se sont intéressés à la cuisine grâce à MasterChef et Top Chef. En participant au championnat romand, ils peuvent vivre ce qu’ils ont vu à la télé», explique l’organisateur du concours. La compétition attire beaucoup de jeunes cuisiniers, la majorité des candidats ayant moins de 30 ans. Un engagement que salue Kathleen Büschi, 18 ans: «Je trouve très positif que les jeunes s’intéressent à la cuisine, notamment grâce à la télé. Cela permet de donner un coup de fouet à la gastronomie.»

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00