La Liberté

Les vacances d’été en Suisse: mieux qu’à Ibiza!

Sabrina, Yannick, David, Sylvain, Nicolas et Maxime (Aline est absente) reviennent sur l’aventure de leurs vacances helvétiques. © Elodie Fessler
Sabrina, Yannick, David, Sylvain, Nicolas et Maxime (Aline est absente) reviennent sur l’aventure de leurs vacances helvétiques. © Elodie Fessler
20.06.2017

Coup de cœur »   Sept Fribourgeois âgés de 16 à 22 ans ont trouvé un projet original pendant leurs vacances. Ils ont marché depuis Fribourg jusqu’à Lugano. L’idée venait de Yannick, qui l’a proposée ensuite à des amis. Pour Sylvain, la réponse fut immédiatement positive: s’échapper du train-train quotidien le séduisait. Sabrina, en revanche, craignait l’effort physique que cela représentait: «Je n’avais jamais fait de sport sur le long terme, mais sortir de ma zone de confort m’a convaincue d’accepter.»

Pour Nicolas, (re)découvrir son pays était une idée qui l’a emballé. Après 11 jours d’effort, quelques cloques et piqûres d’insectes, les marcheurs sont arrivés à Lugano. «Nous ne sommes restés qu’une heure et sommes repartis directement sur Fribourg, mais l’important, c’est le voyage, pas la destination», s’amuse Yannick. Pour David, petite frustration dans le train du retour: parcourir en quatre heures ce qui leur avait pris 11 jours à pied. «Nous avons fait des rencontres incroyables, la plus belle a eu lieu dans la montée de la Cristallina où les tenanciers d’un alpage nous ont fait goûter leur fromage et boire le lait frais des vaches», se remémore Nicolas. Arrivés au col de la Cristallina, la récompense était là: «On surplombait un grand nombre de montagnes, c’était grandiose. On se sentait coupés du monde», s’émerveille encore aujourd’hui toute l’équipe.

Yannick a l’enthousiasme communicatif: «En Suisse, on a beaucoup de chance. Les gens ne se rendent pas compte du réseau de chemins pédestres à disposition, il faut faire une marche comme celle-ci pour comprendre qu’on peut aller partout!» La bande d’amis avait opté pour ce parcours car cela signifiait traverser les Alpes et côtoyer presque toutes les langues de Suisse: «Les paysages étaient magnifiques et diversifiés, on se croyait dans un autre monde… sauf que c’est bel et bien notre pays qui renferme toute cette richesse», raconte David.

Maxime recommande à tout le monde de tenter l’expérience, car c’est une aventure unique qui permet de voir différemment son pays et ce sont des vacances peu coûteuses (il faut compter environ vingt francs par personne et par jour, sans le matériel). 

Elodie Fessler

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00