La Liberté

Quand le classique se met au folk irlandais

The Trippers: Lucas Hess (guitare et chant), Anaïs Hess (flûte et chant) et Thomas Gubler (percussions et batterie). © Héloïse Hess
The Trippers: Lucas Hess (guitare et chant), Anaïs Hess (flûte et chant) et Thomas Gubler (percussions et batterie). © Héloïse Hess
Partager cet article sur:
09.12.2019

Coup de cœur » Unis par des liens de sang ou d’amitié, ils ont baigné dans la musique depuis leur enfance et ont décidé de créer un groupe, The Trippers.

Trois musiciens. Trois voyageurs. Ils font «triper» et voyager leurs auditeurs. Le groupe The Trippers est aussi efficace que ses jeux de mots. Créé en mars 2019, le groupe mêle pop, rock et musique irlandaise. Il a enchaîné les concerts pendant la dernière édition de la Fête des vignerons. «Sans rien organiser, nous nous sommes présentés dans les caveaux de Vevey», se souvient Anaïs Hess, la flûtiste et chanteuse du groupe. «En deux semaines et demie, nous avons donné vingt concerts», enchaîne son frère, Luca Hess, guitariste et chanteur.

La musique, ils sont tombés dedans quand ils étaient petits. Luca au violoncelle, Anaïs à la flûte traversière – avec laquelle elle a remporté la troisième place des éditions 2018 et 2019 du Prix Musique Suisse – et Thomas Gubler, champion vaudois 2016, aux percussions. Si tous suivent une formation de musique classique au conservatoire, ils peuvent au sein du groupe exploiter leurs compétences autrement. «Jouer d’autres genres, ça nous change et ça nous plaît», sourit Thomas, le batteur de la bande. «On sort du classique que l’on pratique au quotidien pour jouer une musique plus folklorique et festive», ajoute Anaïs.

Le trio présente pour le moment un répertoire connu de son public. Ed Sheeran, 77 Bombay Street ou les Beatles: il ne chante que des reprises. «Nous aimons que les gens chantent avec nous», explique Luca. «Chacun compose de son côté, et peut-être qu’un jour le groupe sortira un morceau original», espère toutefois Anaïs.

A cause de leur éloignement, il est difficile pour les trois musiciens de répéter souvent ensemble. Heureusement, ils peuvent compter les uns sur les autres pour connaître leurs parties sur le bout des doigts. «Sur scène, à peine quelques ajustements sont nécessaires», explique Thomas.

Si tout se passe bien musicalement pour le moment, The Trippers est conscient de n’en être qu’à ses débuts. «On contacte des gens que l’on pourrait intéresser, raconte Luca, mais c’est difficile de se démarquer.» De la simple animation musicale aux girons, en passant par les concerts privés, le groupe ne se décourage pas et se sent toujours d’attaque avant de monter sur scène.

Margot Knechtle

www.thetrippers.info

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00