La Liberté

Quand le théâtre se tourne vers la série

La troupe attend impatiemment de retrouver les planches. © Troupe des Anciens du Collège de Gambach, Funambule
La troupe attend impatiemment de retrouver les planches. © Troupe des Anciens du Collège de Gambach, Funambule
Partager cet article sur:
15.02.2021

Leonardo Gomez

Coup de cœur » La compagnie de théâtre fribourgeoise Funambule s’est laissé tenter par l’expérience d’une websérie. Présentation.

A cause de la pandémie, la troupe Funambule des Anciens du Collège de Gambach n'a pas eu la possibilité de proposer une représentation de théâtre ordinaire. Elle aurait dû présenter en novembre 2020 Lysistrata d’Aristophane, une pièce entièrement féminine, qui raconte l’histoire de Lysistrata. Cette Athénienne convainc les femmes de toutes les cités grecques de faire une grève du sexe jusqu’à ce qu’Athènes et Sparte, alors en guerre, cessent le combat. Les théâtres étant fermés, la troupe a dû trouver un autre projet qui respecte les normes sanitaires. C’est ainsi que la websérie Les Aventures d’Hélios a vu le jour.

 

L’idée de cette websérie, c’est de présenter un projet alternatif, qui complète la pièce de théâtre. On y suit les aventures d’Hélios, un soldat grec parti à la guerre, tandis que la pièce a pour thématique les femmes restées en ville. «On a tourné entre la première et la seconde vague de Covid-19 et, personnellement, je l’ai ressenti comme une délivrance», explique Ary Hipolito, 25 ans, qui incarne Hélios. Durant les quatre jours de tournage, la compagnie est allée dénicher des costumes, du matériel cinématographique de qualité et a même tourné de nuit. «Il y avait une volonté intense de se déchaîner, c’est pourquoi la série met en avant un humour décalé, à la limite de l’absurde», affirme l’acteur en herbe.

«La série met en avant un humour décalé, à la limite de l’absurde»

Ary Hipolito

Quatre épisodes ainsi qu’un making of ont été tournés, ils sont tous disponibles gratuitement sur Youtube. Les Aventures d’Hélios se veulent un souffle d’air frais dans une réalité anxiogène. Comme l'explique Ary Hipolito: «C’est une invitation à relâcher un instant la pression. On s’est toutes et tous amusés dans ce projet, et je crois que ça se ressent.» La période actuelle est très grise pour tout le monde, elle ne facilite pas l’énergie créatrice. «Les artistes sont pour beaucoup laissés de côté, mais il faut réussir à garder la tête froide. Il faut écrire, se préparer pour le moment où la situation reviendra à la normale», encourage le jeune homme. «Reste à espérer qu’une fois la crise passée, une multitude de projets vont voir le jour!»

Site internet: www.troupe-funambule.ch

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00