La Liberté

Repenser la consommation

Les clients du marché éphémère au Port de Fribourg récupèrent ce qu’ils ont déjà acheté. © Héloïse Hess
Les clients du marché éphémère au Port de Fribourg récupèrent ce qu’ils ont déjà acheté. © Héloïse Hess
13.08.2019

Tous les lundis soir, Le Port de Fribourg accueille un marché éphémère afin de repenser les habitudes de consommation.

yvan Pierri

Société » Depuis le 24 juin, Le Port de Fribourg se voit accueillir un marché tous les lundis soir, de 18 h 30 à 19 h 30. On y trouve des légumes, des œufs, du fromage, de la viande ou encore du chocolat et du café. Rien qui le différencie d’un marché ordinaire, à ceci près que les denrées sont ici précisément rationnées et réservées à certains clients. Si le concept a déjà vu le jour à Bluefactory, c’est grâce à Rive Gauche, l’association responsable de la Ruche de la Sarine au Port, qui se décline maintenant en Basse-Ville. «Notre but est de promouvoir une consommation éthique et durable, mais aussi de valoriser les jeunes producteurs et les petites exploitations», explique Alrick Deillon, membre de Rive Gauche.

Ainsi, pour consommer au marché éphémère, il faut avoir un compte sur le site ruchequiditoui.ch afin de payer directement les produits désirés au gré des saisons et selon les stocks disponibles. Une démarche qui facilite le travail tout en évitant le gaspillage, comme le fait remarquer Marine Schafer, 25 ans, agricultrice depuis une année: «Tout est distribué. Il n’y a pas de restes!» L’initiative permet également de présenter les producteurs à une nouvelle clientèle, voire de la fidéliser: «On voit des gens qui viennent chercher chaque semaine leurs produits ici, ça devient un peu leur supermarché. On finit par voir des habitués!» s’enthousiasme Marine Schafer.

Consommer local

«Nous voulons confier plus de responsabilité au client: il doit faire ses achats en ligne et penser sa consommation à l’avance. Il doit aussi être prêt à payer un peu plus cher qu’en grande surface», détaille Alrick Deillon. Une philosophie en accord avec l’esprit du Port de Fribourg, que Rive Gauche a contacté pour héberger son initiative: «Au Port, nous consommons local et nous faisons très attention à la biodiversité. Nous aimons également soutenir des initiatives fribourgeoises. C’est aussi l’occasion d’attirer d’autres personnes qui ne connaissent pas Le Port», confirme Nancy Zürcher, responsable de la communication et des événements.

«J’aime bien manger des produits de saison locaux et je n’ai plus besoin de me déplacer de producteur en producteur pour cela. Prendre la voiture pour consommer bio n’est pas bien productif», explique Aurélie Zürcher, cliente régulière du marché éphémère. «Depuis que nous avons eu notre fille, nous faisons plus attention à ce que nous mangeons et où nous l’achetons», déclare Elodie Gumy, 27 ans, elle aussi habituée du marché. «On vient ici pour des raisons écologiques. Si on peut éviter les aliments toxiques et polluants, autant le faire», ajoute son époux Nicolas Gumy. Le marché éphémère restera au Port jusqu’à la fin de l’été. Son restaurant fermera ses portes pour l’hiver, et continuera ensuite ses distributions hebdomadaires ailleurs en Basse-Ville.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00