La Liberté

Sexify, la bonne surprise

Sexify, la bonne surprise © Netflix
Sexify, la bonne surprise © Netflix
Partager cet article sur:
08.08.2021

L’article en ligne – Série » 2 ans après Sex Education, Netflix nous offre une nouvelle série qui a pour thématique principale la sexualité, Sexify.

Luc Sarton du Jonchay

Mêlant la religion aux mœurs, l’histoire de Sexify se concentre avant tout sur le plaisir féminin, ce qui la distingue des autres. Composée de huit épisodes, cette comédie est facile à regarder et touche un large public. Entrons dans l’univers de cette fiction polonaise.

Commençons par les présentations : Natalia, Paulina et Monika sont les trois héroïnes de cette histoire. Etant toutes étudiantes à l’Université Technologique de Varsovie, elles ont chacune un parcours totalement différent.
Chaque année, une bourse est délivrée par le ministère de l’économie au meilleur projet des différentes universités de Pologne. Natalia, qui y participe déjà, a pour but de lancer une application mobile centrée sur l’optimisation du sommeil. Mais l’élément qui va faire tout basculer est le fait que le professeur Krynicki, supervisant les projets, ne trouve pas l’idée assez « sexy », lui suggérant même de travailler sur un autre thème. Dévastée mais pas battue, Natalia va chercher de l’aide auprès de Paulina, sa meilleure amie, ainsi que chez la nouvelle venue, Monika, qui dort dans la chambre d’à côté. C’est en alliant leurs compétences qu’elles vont former un trio gagnant. La machine est lancée, elles choisissent de créer une application sur l’orgasme féminin. Petite précision : Natalia est vierge, Paulina n’est pas comblée dans sa vie sexuelle avec son copain qui ne pense qu’à son plaisir personnel et finalement Monika couche avec le premier venu pour oublier son ex et ne prend aucunement son pied.

Made in Poland

Disposant d’un casting et d’une équipe technique à majorité polonaise, les acteurs sont bons et attachants, jouant leur rôle à la perfection. Une mise en scène bien pensée, tout est fait pour faire allusion au sexe, que ce soit avec les couleurs utilisées dans les décors divers et variés ou au niveau des actions et des dialogues des personnages. Nous avons aussi une bande sonore entraînante et bien rythmée ainsi que des effets sonores qui font mouche. Chaque personnage est facile à cerner, la caricature est poussée à son paroxysme, ce qui ajoute une bonne touche d’humour.
Le réalisateur Piotr Domalewski, déjà primé à deux reprises sur la scène nationale pour un long-métrage, montre avec cette œuvre tout son talent, cette fois-ci au monde entier.

Écouter la playlist Spotify

Porte-étendard

La série met en avant une valeur forte, la découverte de soi. Nous pouvons relever deux citations qui résument mes dires. La première, présente dans l’épisode 2, est celle de Natalia répondant à Paulina : « Tu n’aimerais pas en apprendre davantage sur le sujet ? Tu n’es pas curieuse ?», évoquant l’orgasme féminin. La seconde, présente dans l’épisode 3, est de nouveau un dialogue entre Natalia et Paulina. Cette dernière, gênée, rétorque à son amie : « Pourquoi as-tu choisi ce sujet ? ». La réponse de Natalia ne se fait pas attendre : « Parce que j’ai envie d’apprendre et d’essayer. De plus, cela sera utile pour toutes les femmes qui se posent des questions. ». Une application faite par des femmes pour des femmes. Car il n’est pas évident de savoir quels sont nos besoins, surtout à l’adolescence où notre corps change et où la pression de la société nous dicte à longueur de journée les normes. Cela résonne encore plus lorsque nous faisons le parallèle avec ce qui se passe actuellement en Pologne concernant l’interdiction à l’avortement dans le pays. Les partis conservateurs ont un soutien d’une bonne partie de la population, à majorité catholique, qui ne voit pas d’un bon œil une émancipation complète de la femme.

En résumé, Netflix étoffe son catalogue et apporte un nouveau vent de fraîcheur. De plus, une rumeur prend de l’ampleur concernant une deuxième saison, vu le succès global de la part des utilisateurs de la plateforme, conquis par le concept et l’originalité de la production.

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00