La Liberté

The Queen’s Gambit : longue vie à la Reine

Avec des parties réalistes et travaillées, la mini-série Netflix offre un plongeon intense dans l’univers des échecs compétitifs. © Netflix
Avec des parties réalistes et travaillées, la mini-série Netflix offre un plongeon intense dans l’univers des échecs compétitifs. © Netflix
Partager cet article sur:
23.11.2020

L’article en ligne – TV » Le dernier bijou Netflix met en échec l’audimat avec un accueil enthousiaste quasi unanime. Critique d’une partie bien menée. 

Leonardo Mariaca

Diffusée sur Netflix courant octobre 2020, la série est une adaptation du roman de l’Américain Walter Tevis paru en 1983, portée par les réalisateurs Scott Frank et Allan Scott . La série raconte l’histoire de Beth Harmon (interprétée par Anya Taylor-Joy), jeune fille de neuf ans qui échoue dans un orphelinat à la suite d’un terrible accident de voiture dans les années 60. Perdue dans ce nouveau monde dominé par une directrice stricte et à cheval sur le savoir-vivre, la jeune fille va se lier d’amitié avec le concierge, un homme taciturne et antipathique mais qui va lui transmettre sa passion : les échecs. D’abord récalcitrant, celui-ci va petit à petit s’ouvrir en lui apprenant les règles du jeu, découvrant bien rapidement que la jeune enfant est un véritable prodige. Beth se sent à l’aise dans ce quadrillage noir et blanc, un terrain où elle peut tout contrôler. Ce n’est toutefois pas sans le petit coup de pouce des calmants et antidépresseurs que s’évertue l’orphelinat à donner aux enfants. Entre duels complètement fous, stratégies de survie, amours impossibles et drogues, la jeune fille va devoir se frayer un chemin dans un monde un peu plus vaste que les 64 cases de son échiquier. 

La Reine plus forte que le Roi

Au travers de la série, Beth s’épanouira jusqu’à devenir une grande joueuse internationale. Présentée comme une enfant prodige, c’est toutefois son statut de femme qui fera le tour de la presse, et non la reconnaissance de son talent. Perdue dans un monde où l’égo de chaque joueur joue un rôle primordial, c’est dans une arène de combat de coqs qu’elle va apprendre à s’affirmer. Entre les joueurs certains de leurs intellects supérieurs, les rebelles extravagants et les champions froids et méthodiques, c’est toute une panoplie de génies qu’elle va devoir affronter, et pas seulement dans le jeu. Se questionnant sans cesse sur sa place dans ce monde élitiste et machiste, elle n’aura de cesse de prouver sa valeur, se sachant plus observée et plus jugée que les autres. Rechutant bien souvent dans la drogue ou l’alcool, la série propose un personnage complexe, déterminé à montrer ce qu’il vaut et désireux d’être plus que son genre. Beth a du talent, mais elle travaille dur, doute souvent, tombe parfois et se relève toujours, faisant d’elle un protagoniste complet. Une mini-série à voir absolument, qui ne vous lâche pas et qui vous met en échec. Et Mat !


Fiche technique 
Sur Netflix depuis octobre 2020
Réalisateurs : Scott Frank et Allan Scott
Acteurs : Anya Taylor-Joy, Marcin Dorociński, Bill Camp, Thomas Brodie-Sangster, Harry Melling

www.netflix.com/ch-fr/title/80234304

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00