La Liberté

Un, deux, trois… Pole!

La pole dance, une activité bien plus ardue qu’on ne l’imagine! © Kaziwa Raim
La pole dance, une activité bien plus ardue qu’on ne l’imagine! © Kaziwa Raim
13.01.2020

J’ai testé pour vous!

Enthousiaste mais inexpérimentée, notre chroniqueuse s’essaie à la pole dance. Vertige assuré!

De nos jours, on ne présente plus la pole dance: à mi-chemin entre art et sport, cette activité fait pourtant encore beaucoup jaser les personnes capables de sexualiser une barre de métal. Histoire de constater par moi-même le plein potentiel de ce sport, j’ai décidé de me lancer dans un cours d’initiation à la pole dance.

Je débarque dans la salle un dimanche après-midi, et très vite la séance démarre. Fascinée, j’admire l’habileté de la professionnelle qui prodigue le cours. Tous ses mouvements sont infiniment élégants et naturels, comme s’ils ne lui demandaient aucun effort. «C’est à vous!» s’exclame-t-elle après avoir montré le premier mouvement.

A mon tour de jouer: j’enroule mes doigts autour de la barre, je serre les fesses et je m’élance comme je peux. Et là je me rappelle que je n’ai pas le moindre muscle dans mes bras et que la gravité, ça existe. Je m’accroche comme je peux, je sue, j’ai mal, j’ai peur, j’ai soudain envie de rentrer chez moi regarder un épisode sur Netflix en mangeant des chips, bref je suis une vraie catastrophe. Je retombe tristement, sans trop d’encombres pour ma fierté. La responsable vient à mon secours, elle me donne des conseils et m’offre des alternatives.

Le cours continue, on me montre des exercices qui nécessitent de la force dans les jambes – ça tombe bien, j’en ai! Je reprends courage. Je m’accroche à la barre avec mes cuisses, j’en fais le tour tout entier en glissant, je prends confiance, je recommence jusqu’à ce que mon mouvement devienne quasi naturel. Bientôt je connais la très modeste chorégraphie par cœur, et c’est tant mieux parce que le cours touche à sa fin: c’est le grand final, on réalise l’ensemble des mouvements appris.

Je ressors toute fière de ce cours et ce ne sont pas les courbatures du lendemain qui me feront regretter cette expérience! Ou peut-être juste un peu. Kaziwa Raim

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00