La Liberté

Une semaine de cure détox

Une semaine de jus à boire lentement et consciemment. © Amaëlle Steffen
Une semaine de jus à boire lentement et consciemment. © Amaëlle Steffen
Publié le 21.03.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

J’ai testé pour vous!

Afin de détoxifier mon corps, je me suis imposée une semaine de jeûne ponctuée de jus de fruits et de légumes.

«Cinq jours sans manger avec la semaine Wellness Biotta, voilà le défi que je me suis lancé pour me détoxifier. La cure inclut 11 jus naturels de fruits et de légumes biologiques qui apportent une quantité suffisante de vitamines et de minéraux pour le bon fonctionnement du corps. Le but : nettoyer notre organisme et prendre conscience de notre alimentation. Pour ce faire, l’entreprise Biotta, à l’aide de nutritionnistes, a mis en place une cure composée d’un jour de préparation, de cinq jours de jeûne et de deux jours de reconstitution. Après avoir passé commande à la pharmacie, je reçois un carton où je retrouve les jus, du thé, des graines de lin pour aider à la digestion ainsi qu’un programme détaillé.

J’entame alors la cure avec le jour de préparation. Malgré un peu d’appréhension, je suis curieuse de ce que peut m’apporter cette expérience. Le premier jour, je ne ressens pas la faim. Les jus ne sont pas mauvais et parviennent à me rassasier. L’expérience se corse dès le jour suivant. Je ne pense qu’à manger toute la journée. Je résiste mais je sens mon corps épuisé à la fin de mon entraînement. Le jus de légumes aux fibres d’acacia n’est absolument pas à mon goût, je le laisse alors de côté et commence ma troisième journée sans manger. Contrairement à ce que je pensais, je ne suis pas fatiguée et ma concentration est optimale. A la fin du quatrième jour, je monte sur la balance et découvre que j’ai perdu plus de trois kilos. Redoutant l’effet yoyo des régimes, je décide d’arrêter mon jeûne à ce stade.

Mon bilan est plutôt positif. Cette cure s’est avérée particulièrement efficace pour apprendre à apprécier la nourriture et à distinguer la vraie faim de l’habitude ou de la compulsion alimentaire. En revanche, je trouve la durée du jeûne un peu trop longue et trop contraignante pour la vie de tous les jours. Amaëlle Steffen

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • L’humour au féminin

    Camille Carron, 25 ans, écume les scènes romandes pour perfectionner ses talents d’humoriste féministe dans un milieu encore très masculin
  • «Je vois la musique comme une thérapie»

    Coup de coeur! » Steeve Silva Monteiro, alias Silmo, sort son premier EP, intitulé 2020, une proposition de cinq sons passant par toutes les...
  • Etre végé et léger

    J’ai testé pour vous! Plus de viande, de poisson, de fromage ni de miel: le régime végétalien, est-ce dur? Bilan après deux mois d’immersion. Le régime...
  • TV Time, le gestionnaire de séries ultime

    L’article en ligne – Application » TV Time est l’application qui va révolutionner votre manière de regarder la télé.
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00