La Liberté

400 000 marins bloqués en mer

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Rester en contact avec leurs proches n’est pas évident pour les marins: près de la moitié d’entre eux ont des difficultés pour joindre leur famille. L’accès à l’internet n’est pas garanti: il est souvent coûteux et lent. © Cameron Venti
Rester en contact avec leurs proches n’est pas évident pour les marins: près de la moitié d’entre eux ont des difficultés pour joindre leur famille. L’accès à l’internet n’est pas garanti: il est souvent coûteux et lent. © Cameron Venti
Partager cet article sur:
09.04.2021

Obligés de rester sur leurs navires à cause du Covid-19, les marins souffrent psychologiquement

Anna Gielas

Coronavirus » Sur les océans du monde entier, la pandémie a également frappé durement les travailleurs de la mer. Les scientifiques étudient maintenant l’impact psychologique d’un blocage en haute mer.

Ce qu’il faut savoir Des marins sont actuellement bloqués sur des navires dans le monde entier. Beaucoup d’entre eux souffrent d’épuisement, d’anxiété, de nervosité, de stress, de pensées dépressives et parfois suicidaires. Dans certains cas, ils sont sur un navire depuis plus d’un an. Actuellement, près de 400 000 marins sont bloqués sur des cargos dans le monde entier à cause de la pandémie – certains depuis plus de 12 mois, les restrictions liées au virus les empêchant de se rendre à terre. La situation affecte lourdement la santé psychique des marins, qui fait maintenant l’o

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00