La Liberté

Belles d’ici qui ailleurs enquiquinent

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le trèfle fait partie de la liste des néophytes envahissantes en Asie. © AdobeStock
Le trèfle fait partie de la liste des néophytes envahissantes en Asie. © AdobeStock
Partager cet article sur:
14.06.2021

Les néophytes sont un problème sur les autres continents aussi. Et viennent parfois de chez nous

Aude-May Lepasteur

Invasion » Qu’y a-t-il de plus innocent qu’un trèfle? Surtout s’il est à quatre feuilles, il inspire spontanément des souvenirs heureux dans lesquels se mêlent soleil, petites mains et bourdonnements paisibles. Mais ce qui fait notre délice – et le miel des abeilles – n’est pas partout le bienvenu. Comme bon nombre d’autres espèces locales, le trèfle sème la pagaille dans les contrées lointaines. Alors que cette année Botanica (voir ci-dessous) a pour thème les néophytes envahissantes, François Felber, le directeur du Musée et Jardins botaniques cantonaux vaudois, renverse la perspective.

Quand on parle de néophytes envahissantes, on pense au buddleia, au lupin, au solidage du Canada, ces espèces qui ont chez nous un impact négatif sur la flore et la faune. Mais des néophytes

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00