La Liberté

Ce minuscule reflet de notre univers

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les pesticides ont des effets délétères sur les gammares, quand ils ne les tuent pas. © Verena Lubini
Les pesticides ont des effets délétères sur les gammares, quand ils ne les tuent pas. © Verena Lubini
Partager cet article sur:
11.01.2021

Les micro-organismes sont d’excellents indicateurs de l’état de pollution de nos cours d’eau

Gilles Labarthe

Environnement » Il ressemble à une minuscule crevette, d’à peine un centimètre… et pourtant, il nous en dit long sur des enjeux majeurs, tels que l’état de santé de notre planète et de nos ressources aquatiques en particulier. Le gammare des ruisseaux (Gammarus fossarum, de son nom latin, ou «crabe des fossés») vient d’être nommé début janvier «ambassadeur des cours d’eau propres et diversifiés» par Pro Natura, en 2021. L’ONG rappelle que «la présence de nombreux gammares révèle la bonne santé d’un cours d’eau». Sa sensibilité à la pollution en fait un excellent indicateur pour les chercheurs, tandis que les traces régulières de pesticides et autres produits neurotoxiques dans les cours d’eau et jusque dans les eaux potables en Suisse romande défraie

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00