La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Ces votations si prévisibles

Sébastien Perseguers a créé un algorithme qui prédit le résultat des objets soumis au peuple suisse

Docteur en physique quantique, Sébastien Perseguers s’est mis au machine learning il y a trois ans. © Alain Wicht
Docteur en physique quantique, Sébastien Perseguers s’est mis au machine learning il y a trois ans. © Alain Wicht

Tamara Bongard

Publié le 21.02.2022

Temps de lecture estimé : 8 minutes

Partager cet article sur:

Sciences » Le résultat des dernières votations fédérales n’a pas surpris Sébastien Perseguers. Si ce n’est pour constater à quel point ses prédictions étaient proches de la réalité. Le Fribourgeois a estimé que les Suisses rejetteraient l’interdiction de l’expérimentation animale à 82% (ils l’ont fait à 79,1%), qu’ils diraient non à la suppression du droit de timbre d’émission à 62% (c’est 62,7%), qu’ils refuseraient les mesures en faveur des médias à 57% (le niet a atteint 54,6%) et qu’ils accepteraient l’initiative s’attaquant à la publicité pour le tabac à 59% (le oui a finalement obtenu 56,6%). Ce n’est ni dans une boule de cristal ni dans le marc de café qu’il a vu ces chiffres, mais dans un algorithme qu’il a cré&eac

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00