La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Conflit israélo-palestinien: La communauté queer manifeste de plus en plus son soutien au peuple palestinien

La communauté queer internationale prend toujours plus position dans le conflit israélo-palestinien. Plusieurs associations dénoncent l’impact du pinkwashing d’Israël.

Fruit d’une démarche lancée dans les années 2000, l’image d’Israël en matière de droits LGBT est plutôt positive, et l’Etat hébreu n’hésite pas à l’exploiter dans sa communication, notamment depuis le 7 octobre. © Keystone
Fruit d’une démarche lancée dans les années 2000, l’image d’Israël en matière de droits LGBT est plutôt positive, et l’Etat hébreu n’hésite pas à l’exploiter dans sa communication, notamment depuis le 7 octobre. © Keystone

Dominique Hartmann

Publié le 05.02.2024

Temps de lecture estimé : 6 minutes

Trois semaines seulement après le 7 octobre, l’Etat d’Israël publiait deux images sur son compte officiel X. Elles montrent un soldat brandissant à Gaza un drapeau arc-en-ciel disant «Au nom de l’amour», ainsi qu’un drapeau israélien. Le compte étatique commente en parlant d’«un message d’espoir pour le peuple de Gaza qui subit la brutalité du Hamas». Israël se désigne ainsi héraut de la cause LGBTIQ – quand bien même le mariage homosexuel ne peut pas y être célébré. Cette publication a été dénoncée comme une illustration du pinkwashing pratiqué par Israël, soit le fait de brandir des valeurs progressistes pour dissimuler des violations persistantes des droits humains.

La démarche suscite les réactions de plus en plus de personnes queers à travers le monde. Le collectif Queers for Palestine s’élève ainsi contre le discours stigmatisant la prétendue «homophobie palestinienne/arabe» et glorifiant la tolérance en Israël. Pour lui, soutenir la Palestine est un enjeu queer et décol

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11