La Liberté

De l’importance d’être aimé. Par son chien

La science prétend qu’ils nous aiment... mais les propriétaires de chats ne veulent pas y croire. © Unsplash
La science prétend qu’ils nous aiment... mais les propriétaires de chats ne veulent pas y croire. © Unsplash
02.12.2019

Aude-May Lepasteur

Pense-bêtes

Pourquoi avons-nous tant besoin de savoir? Faites un rapide tour sur Internet, tapez quelques mots dans la barre de recherche, vous découvrirez une humanité aussi fébrile qu’un jeune adolescent au cœur chamboulé. Suis-je aimé par mon chien? mon chat? mon furet? mon perroquet? mon gecko? Nous nous consumons d’adoration pour nos bêtes à poils, à plumes ou à écailles. Mais sommes-nous aimés en retour?

La question peut paraître triviale. Elle occupe pourtant de très sérieux scientifiques. C’est ainsi que Gregory Berns, neuroéconomiste à l’Université Emory, aux Etats-Unis, a utilisé l’imagerie par résonance magnétique (pas de panique, ça veut dire IRM) pour tenter de prouver que, oui, les chiens nous aiment bel et bien. Il ressort de ses recherches que la partie du cerveau des ch

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00