La Liberté

En montagne, notre esprit nous ment

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La majorité des avalanches mortelles ont lieu lorsque le danger est marqué ou fort. © Adobe/Stock
La majorité des avalanches mortelles ont lieu lorsque le danger est marqué ou fort. © Adobe/Stock
Partager cet article sur:
06.02.2020

Chaque année, des personnes ignorent un danger évident et meurent dans des avalanches. Pourquoi?

Aude-May Lepasteur

Prévention » En matière d’avalanches, l’expertise suisse est connue, et reconnue, dans le monde entier. Depuis 2018, elle est même inscrite au Patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Au fil des décennies, les recherches scientifiques ont permis de développer des techniques et des modèles complexes, établissant avec une certaine justesse le niveau de danger. La pente, l’ensoleillement, le vent, les températures, l’altitude et évidemment les chutes de neige entrent tous en ligne de compte pour déterminer où et quand une coulée menace de dévaler la montagne. Des bulletins d’avalanches, publiés par l’Institut pour l’étude de la neige et des avalanches (SLF), informent régulièrement les randonneurs et skieurs des dangers encourus. Et on ne compte plus les innovations techniques supposées leur permett

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00