La Liberté

«Il fallait respecter les vivants»

Extravagant, iconoclaste, voire punk sur les bords, Alexander McQueen a marqué la mode de son empreinte... Mais il ne s'est pas arrêté aux podiums. © Elite Films
Extravagant, iconoclaste, voire punk sur les bords, Alexander McQueen a marqué la mode de son empreinte... Mais il ne s'est pas arrêté aux podiums. © Elite Films
«Il fallait respecter les vivants»
«Il fallait respecter les vivants»
11.09.2018

Le couturier prodige Alexander McQueen reprend vie dans un documentaire visuellement époustouflant

Raphaël Chevalley

McQueen » Reconnu pour ses clips musicaux, le Genevois Ian Bonhôte a trouvé, avec le scénariste Peter Ettedgui, matière à un documentaire visuellement époustouflant sur Alexander McQueen. Rencontre avec le coréalisateur d’un film qui joue à merveille avec l’œuvre novatrice d’un véritable artiste.

Comment êtes-vous passé du clip à ce documentaire?

Ian Bonhôte: J’avais une vision restreinte du documentaire… d’entretiens filmés avec des archives. Le clip me permettait d’exprimer plus sur le plan visuel. C’était stupide. Le documentaire peut être visuellement très soigné. J’ai eu l’envie, mais je n’avais pas le sujet, et le nom de McQueen est sorti au cours d’un brainstorming. Les producteurs voulaient quelqu’un qui n’avait

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00