La Liberté

Il y a de la vie six pieds sous terre

Où il y a de l'eau, il y a probablement des amphipodes, même lorsqu'on est dans une grotte. © Adobe Stock
Où il y a de l'eau, il y a probablement des amphipodes, même lorsqu'on est dans une grotte. © Adobe Stock
14.01.2020

Aude-May Lepasteur

Pense-bêtes

Mon expérience des grottes s’arrête à quelques vestibules rocheux au sol tapissé de feuilles séchées. Au cours de mon enfance, j’ai dû en «explorer» deux ou trois, poussée par un sens très relatif de l’aventure, parcourant du faisceau d’une lampe frontale impossiblement lourde un espace déjà éclairé par la lumière du jour. Il faut dire que je ne m’éloignais guère de l’entrée. Bercée dès le biberon par le récit de la fin tragique de quelques néandertaliens intrépides, je n’avais aucun mal à imaginer qu’il y avait là, juste devant moi, dans la pénombre, un ours des cavernes qui m’attendait depuis une grosse poignée de millénaires, les babines pleines de salive. Bref, j’avais les chocottes.

En grandissant, je me suis fait une raison. Les ours des cavernes ont bel et bien disparu. Et de toute façon, comme l’a depuis avancé la science, le brave ursidé était probablement végétalien. J’en ai stupidement conclu qu’il n’y avait pas de vie dans nos sous-sols. A part les obli

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00