La Liberté

L’empreinte visuelle durable des CFF

L’horloge de Hans Hilfiker n’a pas tout de suite eu une aiguille rouge. © Keystone
L’horloge de Hans Hilfiker n’a pas tout de suite eu une aiguille rouge. © Keystone
22.08.2019

L’histoire artistique des Chemins de fer fédéraux se confond avec celle de notre pays

Aude-May Lepasteur

Exposition » Que serait la Suisse sans les Chemins de fer fédéraux? Au cours des décennies, notre pays a été marqué par l’empreinte de l’entreprise, et ce bien au-delà des gares. En racontant l’histoire visuelle de la marque, le Museum für Gestaltung de Zurich dit également celle du design, de l’architecture, de la communication suisse. Une exposition qui rencontre un fort succès et permet un agréable voyage en nostalgie.

Il y a évidemment l’horloge, avec ses aiguilles noires et rouge. Mais pour la Suisse, les CFF, c’est bien davantage. L’ancienne régie a en effet eu un impact énorme sur le paysage. D’abord en créant ou reprenant un gigantesque réseau, puis en l’électrifiant, au sortir de la Première Guerre mondiale. Alors disparaissent volutes de fumée, et apparaissent lignes é

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00