La Liberté

L’horloge se détraque, on est patraque

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Petit cours de biologie illustrée: en bleu, les noyaux des cellules; en rouge, orange et jaune, les protéines PER2; en vert les protéines PER2 munies de leur phosphate. On constate que seules les protéines PER2 additionnées d’un groupe de phosphates peuvent pénétrer dans le noyau cellulaire. © Urs Albrecht - Uni de Fribourg
Petit cours de biologie illustrée: en bleu, les noyaux des cellules; en rouge, orange et jaune, les protéines PER2; en vert les protéines PER2 munies de leur phosphate. On constate que seules les protéines PER2 additionnées d’un groupe de phosphates peuvent pénétrer dans le noyau cellulaire. © Urs Albrecht - Uni de Fribourg
Partager cet article sur:
16.01.2020

L’équipe du professeur Urs Albrecht démonte les rouages de notre horloge biologique

Jean Ammann

Santé » Comme toutes les horloges, notre horloge interne est faite d’un assemblage méticuleux de rouages. A l’Université de Fribourg, l’équipe du professeur Urs Albrecht a démontré le rôle d’un rouage bien précis, la protéine CDK5, qui a la faculté de décaler notre horloge interne. Et lorsque notre horloge biologique se détraque, c’est tout notre corps qui est patraque, avec à long terme le risque de maladies dégénératives, comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson. Les explications du professeur Urs Albrecht (58 ans), qui enseigne la biochimie à Fribourg.

Depuis quand vous intéressez-vous à cette protéine, la CDK5?

Urs Albrecht: Cela fait plus de dix ans. Une doctorante, en 2008, s’est penchée sur cette protéine, la CDK5, d

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00