La Liberté

«Le robot enlève l’incertitude du geste»

Prothèse totale du genou: dans cette opération, le robot permet une précision de 0,1 millimètre selon le fabricant, de 0,5 millimètre selon le chirurgien- orthopédiste. © Fotolia
Prothèse totale du genou: dans cette opération, le robot permet une précision de 0,1 millimètre selon le fabricant, de 0,5 millimètre selon le chirurgien- orthopédiste. © Fotolia
Le robot Stryker, une machine à un million de dollars. © DR
Le robot Stryker, une machine à un million de dollars. © DR
15.11.2018

Le docteur Vaqar Latif est l’un des rares chirurgiens à opérer avec l’aide d’un bras robotisé

Jean Ammann

Orthopédie » Un peuple sur les genoux: en Suisse, chaque année, on pose environ 13 000 prothèses totales de genou et 2200 prothèses partielles. Et les chiffres sont en pleine croissance: en 2012, les chirurgiens n’avaient posé que 4700 prothèses totales. «D’après les projections, ce nombre devrait être multiplié par six dans les années 2030-2040», annonce le docteur Vaqar Latif (47 ans), chirurgien-orthopédiste à Fribourg. Face à une population vieillissante, qui a l’âge de son cartilage, la médecine prothétique est en plein boom: «Mais j’ai l’impression que les gens n’ont pas conscience que les techniques évoluent», dit le docteur Latif, qui donnait mardi à Fribourg une conférence publique intitulée Chirurgie high-tech et robotique dans l’arthrose du genou.

Déj

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00