La Liberté

Les mystères d’un phénomène hivernal

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Des fragments de lignine ont été découverts dans les cheveux de glace. Higgs
Des fragments de lignine ont été découverts dans les cheveux de glace. Higgs
Partager cet article sur:
16.02.2021

Le biologiste Gerhard Wagner et le physicien Christian Mätzler ont défrisé les cheveux de glace

Monika Pfunder

Sciences » En se promenant en forêt en hiver, il est possible de découvrir au détour d’un chemin de délicats fils de glace hérissés sur des branches mortes: des cheveux de glace. Les promeneurs peuvent les trouver sur le bois mouillé, mais pas encore gelé, dans les forêts de feuillus sans couverture de neige, lorsque les températures sont juste au-dessous de zéro et que l’air contient beaucoup d’humidité. À peu près cinq fois plus fins que des cheveux humains, ils peuvent mesurer jusqu’à 20 centimètres de long.

Pourquoi c’est intéressant Depuis près de 100 ans, les chercheurs spéculent sur l’origine de ces étonnantes structures capillaires gelées. Cela ne fait pas très longtemps que l’on a pu démontrer une hypothèse ancienne: ce sont des champignons prése

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00