La Liberté

Malin qui comme un singe, s’adapte

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dans un 
environnement plus chaud 
ou moins 
arborisé, les chimpanzés sont capables de modifier leur 
comportement. © Keystone
Dans un 
environnement plus chaud 
ou moins 
arborisé, les chimpanzés sont capables de modifier leur 
comportement. © Keystone
Partager cet article sur:
24.09.2020

Des chimpanzés creusent des puits, se réfugient dans des grottes, pêchent des algues…

Jean Ammann

Zoologie » Au Sénégal, dans le Fongoli, là où la température monte à 43°C, les chimpanzés creusent des puits, s’y plongent, boivent de l’eau, et sont actifs à la tombée du jour, alors que normalement, ailleurs dans les forêts, à la nuit venue, les chimpanzés montent dans leur nid et dorment du sommeil du juste. Tout indique que les chimpanzés du Fongoli s’adaptent aux conditions caniculaires de la savane. Tout indique que le chimpanzé, partout où il vit, de la savane aux forêts primitives, est capable de répondre aux modifications de son environnement.

Le primatologue Alexander Piel, de l’University College of London, vient de signer, avec Erin G. Wessling et Fiona Stewart, un article sur le site The Conversation, où il est question de singes «malins» et «flexibles». Un peu comme leurs cou

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00