La Liberté

Redonner un visage aux «invisibles»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les trois tomes de L'odyssée d'Hakim. © DR
Les trois tomes de L'odyssée d'Hakim. © DR
Redonner un visage aux «invisibles»
Redonner un visage aux «invisibles»
Redonner un visage aux «invisibles»
Redonner un visage aux «invisibles»
Partager cet article sur:
19.10.2020

Deux BD racontent combien les parcours de réfugiés sont de véritables odyssées

Gilles Labarthe

Immigration » Comment mettre en images le parcours de réfugiés confrontés à la guerre et à l’exil? Et redonner un visage à ceux que notre société relègue si souvent dans le camp des «invisibles»? Plusieurs auteurs de bande dessinée ont planché sur la question pour sensibiliser le jeune public à ces réalités complexes. On pense d’abord à la trilogie L’Odyssée d’Hakim, réalisée par Fabien Toulmé, dont le dernier volume est paru cet été. Un travail salué comme «une œuvre d’utilité publique» par les médias en France, tant il remet en place de nombreux préjugés.

Fabien Toulmé a rencontré Hakim peu après son arrivée dans le sud de la France, en 2016. Hakim venait enfin de retrouver là son épou

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00