La Liberté

Retour vers l’an 2000

Mon an 2000 se nourrissait de plusieurs sources, mais mes souvenirs personnels, ainsi que ceux de mon entourage, se trouvaient en bonne place. © AML/Musée de la communication
Mon an 2000 se nourrissait de plusieurs sources, mais mes souvenirs personnels, ainsi que ceux de mon entourage, se trouvaient en bonne place. © AML/Musée de la communication
31.12.2019

Vivre une semaine comme il y a vingt ans. C’est le pari que je me suis lancé pour fêter la nouvelle décennie. Une expérience forcément imparfaite, qui m’a rappelé tout ce que nous avons perdu

Aude-May Lepasteur

Histoire » Je ne suis pas une nostalgique de l’an 2000. A l’époque, j’avais 16 ans, je venais de «rompre» avec ma meilleure amie et je n’avais toujours pas de petit copain. C’est dire si j’étais malheureuse. Ce fut une année noire, passée à cracher mon mal-être à la face du monde, ou à défaut de ma famille (qu’elle soit ici remerciée pour sa patience).

Et pourtant, devenue adulte, j’ai un beau matin annoncé à ma cheffe ma nouvelle grande idée de sujet: «Je vais retourner en l’an 2000!» Elle ne s’est pas alarmée, mes grandes idées débouchant rarement sur des articles. Mais allez savoir pourquoi – il faut croire que j’y tenais (sans doute le tendre souvenir de la sauce aigre-douce du McDo que je mangeais avec les doigts) –, cette fois je suis allée jus

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00