La Liberté

Se préparer maintenant à «l’après»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour Augustin Fragnière les mouvements en faveur de l’environnement – portés entre autres par Greta Thunberg, ici à Lausanne le 17 janvier dernier – devront reprendre dès la fin de cette crise sanitaire. © Keystone
Pour Augustin Fragnière les mouvements en faveur de l’environnement – portés entre autres par Greta Thunberg, ici à Lausanne le 17 janvier dernier – devront reprendre dès la fin de cette crise sanitaire. © Keystone
Partager cet article sur:
22.04.2020

Les ultralibéraux pensent un «après-confinement» terrible pour la planète, alertent les scientifiques

Gilles Labarthe

Covid-19 »   Avons-nous assez de masques? Le pic est-il passé? Faut-il s’attendre à une deuxième vague? Qu’en est-il du déconfinement? Autant de questions pressantes et légitimes. La courte et douloureuse «parenthèse» de la pandémie de coronavirus ne doit pas nous faire perdre de vue un autre péril de bien plus grande ampleur, sur le long terme et peut-être sans retour possible, avertissent de nombreux scientifiques: celui du changement climatique. Interview d’Augustin Fragnière, docteur en sciences de l’environnement et philosophe, collaborateur scientifique au Centre interdisciplinaire de durabilité à l’Université de Lausanne, il a notamment passé plus de deux ans aux Etats-Unis (Seattle) pour mener ses travaux.

Comment et pourquoi en êtes-vous arrivé à vous occuper, personnellement

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
suivez-nous sur insta

 

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00