La Liberté

Twist dans le feuilleton Lex Netflix

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pour la branche audiovisuelle, une «taxe Netflix» de 4% des recettes suffirait à dynamiser la production suisse de séries et de films. © Glenn Carstens-Peters/Unsplash
Pour la branche audiovisuelle, une «taxe Netflix» de 4% des recettes suffirait à dynamiser la production suisse de séries et de films. © Glenn Carstens-Peters/Unsplash
Partager cet article sur:
04.02.2021

L’espoir renaît pour le cinéma suisse: la taxe sur les plateformes de streaming reprend des forces à Berne

Olivier Wyser

Streaming » Un suspense qui vous colle au fond du fauteuil, une intrigue à multiples rebondissements et pourquoi pas un twist final à s’en décrocher la mâchoire… Tous les ingrédients d’une bonne série télévisée sont présents dans le feuilleton du projet de la loi sur le cinéma qui s’inscrit dans les débats sur l’enveloppe fédérale pour la culture.

Dans le tout dernier épisode de cette saga, «diffusé» mardi de cette semaine, la Commission de la science, de l’éducation et de la culture du Conseil des Etats (CSEC-E) a réaffirmé le projet du Conseil fédéral de soumettre les plateformes de streaming à une obligation d’investissement de 4% de leurs rece

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00