La Liberté

Un rat affamé, ça se sent

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
30.03.2020

Etude » Chez les rats, le partage de nourriture vers les plus nécessiteux est une pratique bien connue. L’odeur dégagée par les individus réellement affamés est différente de celle que diffusent des congénères juste gourmands. «Les rats en position de partager leur nourriture savent ainsi s’ils ont affaire à un quémandeur honnête ou à un profiteur», ont indiqué les Universités de Berne et de Neuchâtel dans une étude parue mardi passé dans la revue Plos Biology.

Les tests ont porté sur une vingtaine de femelles Rattus norvegicus. Sept composés odorants se sont révélés distincts entre les états à jeun ou à satiété. Chez les humains, des indices visuels et acoustiques sont privilégiés, bien que ceux-ci puissent être travestis. Chez les rats, un individu potentiellement donneur de nourriture privilégiera les congénères ayant vraiment faim, en se basant sur leurs odeurs. En cas de sollicitation d’aide, il est attendu que le donneur puisse se baser sur des indicateurs fiables du b

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00