La Liberté

Une guerre des fanfares avec quelques fausses notes

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Pierre Mifsud gesticule avec sa fanfare valaisanne. © Filmcoopi
Pierre Mifsud gesticule avec sa fanfare valaisanne. © Filmcoopi
Une guerre des fanfares avec quelques fausses notes
Une guerre des fanfares avec quelques fausses notes
Partager cet article sur:
12.06.2019

Tambour battant » Le petit village valaisan et fictif de Monchoux – le film a été tourné à Saillon – est en plein émoi. En ce printemps 1970 la fanfare locale espère enfin décrocher son ticket pour la fête fédérale… Son directeur Aloys (Pierre Mifsud) n’est pas au bout de ses peines, d’autant que son pote d’enfance Pierre (Pascal Demolon) est revenu de Paris pour monter une fanfare dissidente et bohème qui accepte en son sein des femmes, des Italiens et peut-être même des socialistes. Ajoutez à cela le scrutin sur le vote des femmes qui approche ainsi que le référendum sur le renvoi des étrangers et vous obtenez en principe tous les ingrédients d’un film populaire explosif.

Sur le papier, tout était réuni pour faire de Tambour battant une sympathique comédie helvétique. La co

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00