La Liberté

N’oublions pas la Palestine!

Partager cet article sur:
30.11.2019

Bouleversé par la situation tragique des Palestiniennes et Palestiniens durant mon voyage en Terre sainte, je ressens l’impérieuse nécessité de transmettre mon ressenti. Les Palestiniens qui vivent en Cisjordanie survivent dans des prisons à ciel ouvert et c’est pire à Gaza (5375 habitants/km2). Les expropriations et les colonies ne leur laissent qu’un patchwork de territoires. Désespoir et frustrations dominent, annihilant le rêve de la création d’un Etat de Palestine.

Comment supporter de vivre derrière des murs de béton infranchissables et d’être fouillé, humilié au passage des check-points? Comment garder l’espoir quand on subit un tel comportement irrespectueux et inhumain, un vrai apartheid?

Côtoyer les Palestiniens m’a permis de mesurer la dégradation de leur vie (plus de 50% de chômage) et ma compassion à leur égard ne fait que grandir. Les autorités israéliennes m’écœurent.

Une réconciliation entre ces deux peuples est-elle possible? J’en garde malgré tout l’espérance (cf. Rabbins pour la paix, Women Wage Peace, etc.). Non, nous ne devons pas abandonner nos frères et sœurs de Palestine.

Une association suisse, les Amis des enfants de Bethléem, que j’ai visitée, a compris que, malgré la situation politique, il est urgent d’apporter une aide à la petite enfance en soutenant et renforçant les structures éducatives.

Jean-Pierre Schaller,

Fribourg

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00