La Liberté

Problème de loi et d’application

Partager cet article sur:
26.11.2020

La rénovation d’une ancienne ferme à Vuisternens-en-Ogoz a donné lieu à une page de notre journal, cet été (30.7), avec les félicitations des services cantonaux qui qualifient la réalisation d’exemplaire. C’est parfait en effet, on réalise un beau projet avec une vieille bâtisse idéalement située, en zone village. Et on laisse tomber en ruine la très grande majorité des anciennes et belles fermes du canton et du pays, en s’appuyant juste sur le fait qu’elles sont situées en zone agricole.

Pas question d’y aménager quelques minuscules mètres carrés habitables. Il faut laisser tout ça vide et inutile, tant pis pour les propriétaires qui doivent les assumer, et continuer à construire des appartements à tout-va sans se soucier souvent de la moindre esthétique. Il y a un problème de loi et d’application d’une loi idiote.

Les années passent, aucun élu de ce canton ou de ce pays n’ose empoigner sérieusement la question qui irriterait gravement le monde irréel de l’immobilier. Quand les services de l’aménagement et des constructions vont-ils se remettre en question? Sans doute jamais, ils sont déjà débordés: huit mois pour autoriser, en zone agricole, une fenêtre d’un mètre carré à ouvrir sur un pré. Ça, c’est la réalité. On se félicite? Brave DAEC.

Raymond Dévaud, Porsel

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00