La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

A la recherche d’arbres prometteurs

Le martelage consiste à désigner les arbres à abattre au profit de la forêt. Reportage à Vauderens

Dans la forêt de Vauderens, le garde forestier Eliot Savoy observe les arbres avant de sélectionner ceux qui seront abattus au profit de la croissance d’essences plus résistantes aux changements climatiques. © Charly Rappo
Dans la forêt de Vauderens, le garde forestier Eliot Savoy observe les arbres avant de sélectionner ceux qui seront abattus au profit de la croissance d’essences plus résistantes aux changements climatiques. © Charly Rappo

Maud Tornare

Publié le 06.08.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Glâne » «Celui-là, on va lui donner un coup de pouce», explique Eliot Savoy devant un mélèze qui a poussé tout en hauteur dans la forêt de Vauderens. La tête levée vers les cimes, le garde forestier observe l’arbre dont les premières branches garnies n’apparaissent qu’à son extrémité. «Il est beaucoup trop long, c’est une ficelle. Entre 30 et 40% du tronc doit être vert pour que l’arbre ait assez de vitalité. En prélevant une tige derrière, on va pouvoir aider ce mélèze», poursuit Eliot Savoy.

Avec une bombe de peinture, le garde forestier dessine des traits rose fluo sur le tronc d’un épicéa. Cet hiver, le résineux sera abattu pour laisser davantage de place et de lumière à son voisin. On est au cœur du martelage: cette pratique sylvicole consist

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11