La Liberté

Abusée depuis l’âge de douze jours

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La petite victime a fini par trouver les ressources nécessaires pour parler à sa mère de ce que lui faisait subir son père. © Keystone/photo prétexte
La petite victime a fini par trouver les ressources nécessaires pour parler à sa mère de ce que lui faisait subir son père. © Keystone/photo prétexte
Partager cet article sur:
24.11.2021

Un père de famille est jugé pour des actes commis sur sa propre fille durant plus de sept ans

Marc-Roland Zoellig

Broye » «Cette enfant est en survie. Elle est éteinte, pour ne pas dire abrasée, est pleine de souffrances et a des angoisses envahissantes. Elle est actuellement scolarisée dans un hôpital de jour, où la priorité est mise sur son bien-être psychique.» La petite fille dont Pierre-Alain Jemmely, intervenant en protection de l’enfance et curateur de représentation, a évoqué le sort hier devant le Tribunal de la Broye n’a pas encore dix ans, mais sa vie est déjà en ruines par la faute de son propre père, qui l’a utilisée comme un accessoire sexuel durant plus de sept ans. Ces actes révoltants, déclinant toutes les nuances de la perversion y compris la zoophilie avec le chien de la famille, ont commencé alors que la victime n’était qu’un bébé âgé de douze jours.

L’accus&eacu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00