La Liberté

Allumer le feu, oui mais…

Pour Didier Castella (veste bleue), la pollution de l’air générée par le feu d’une vingtaine de sapins est «négligeable». © Michael Lehner
Pour Didier Castella (veste bleue), la pollution de l’air générée par le feu d’une vingtaine de sapins est «négligeable». © Michael Lehner
16.01.2018

Didier Castella a lancé sa campagne en proposant de venir brûler son sapin de Noël

GUILLAUME CHILLIER

Gruyères »   L’idée paraît sympathique: se réunir au pied du Moléson afin de brûler son sapin de Noël lors d’une «fête populaire et conviviale». Avec du vin chaud, de la fondue. Le tout à l’initiative de Didier Castella, candidat libéral-radical au Conseil d’Etat. L’occasion pour lui de lancer sa campagne à domicile, le député ayant été vice-syndic de Gruyères pendant une dizaine d’années. Slogan de l’événement: «Allumez le feu».

Sauf que brûler les sapins de Noël est interdit, selon le Service de l’environnement (SEn). «Nous avons toujours communiqué aux communes ou aux sociétés qui envisageaient d’organiser des manifestations pour incinérer des sapins de Noël qu’un tel feu n’était pas en conformité avec la législation en vigueur», explique Hans Gigax, chef de section au SEn.

Il précise: «Tout feu en plein air, hors d’une installation ­prévue à cet effet, produit ­beaucoup de pollution. Elle comprend notamment des poussières fines composées de suie reconnue comme étant

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00