La Liberté

Améliorer la desserte n’est pas simple

Pendant l’été, un bateau de la Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel et Morat part quotidiennement de Chevroux vers Neuchâtel à 11 h 25. © Charles Ellena-archives
Pendant l’été, un bateau de la Société de navigation sur les lacs de Neuchâtel et Morat part quotidiennement de Chevroux vers Neuchâtel à 11 h 25. © Charles Ellena-archives
15.01.2019

Chevroux voudrait plus de courses en bateau vers Neuchâtel, mais le trajet n’est pas assez rentable

Chantal Rouleau

Lac de Neuchâtel » Tous les bateaux ne mènent pas à Chevroux. D’ailleurs, il n’y en aurait pas assez, selon ses autorités. Celles-ci revendiquent en effet une meilleure desserte lacustre vers Neuchâtel pendant la belle saison. Actuellement, un bateau quitte chaque jour le village broyard à 11 h 25 pour se rendre de l’autre côté du lac et revient à 15 h 35. «C’est beaucoup trop tôt, et ce n’est pas assez. La construction de notre nouveau débarcadère qui sera prêt en 2020 et l’augmentation du nombre de passagers, qui a doublé depuis 2013, justifient d’avoir davantage de trajets», estime le syndic Jean-Daniel Curchod. Ce dernier souhaiterait pouvoir rejoindre la rive d’en face trois fois par jour, comme ses voisines de Delley-Portalban et Cudrefin. «Il faudrait seulement prolonger d’un quart d’heure la dur&eacu

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00