La Liberté

Analyse

Bruno Marmier, président des Verts ­fribourgeois, et la candidate malheureuse Sylvie Bonvin-Sansonnens. © Charles Ellena
Bruno Marmier, président des Verts ­fribourgeois, et la candidate malheureuse Sylvie Bonvin-Sansonnens. © Charles Ellena
29.03.2018

Patrick Pugin

De la stratégie et des responsabilités

Politique »  On a beaucoup écrit et glosé, depuis dimanche, sur la stratégie socialiste et la perte du troisième siège de gauche au Conseil d’Etat. Une défaite qui impose à la direction du parti de faire son autocritique et, sans doute, de réviser ses schémas tactiques.

Le PS a perdu la bataille. Mais c’est toute la gauche fribourgeoise qui, pour n’être pas montée au front en ordre rangé, a perdu la guerre. A qui la faute? L’état-major socialiste semble disposé à assumer sa part de responsabilité (notre édition de mardi). Du côté des Verts, en revanche, le général Bruno Marmier ne cède rien: les écologistes ne sont selon lui en rien comptables de la déroute. Vite dit.

Car la genèse du résultat de

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00