La Liberté

Anxieux, mais heureux de la rentrée

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Si Nicolas Kalbermatten aurait volontiers prolongé le semi-confinement, permettant de «dormir plus longtemps et faire sa propre organisation», il se réjouit de reprendre et revoir profs et copains. © Charly Rappo
Si Nicolas Kalbermatten aurait volontiers prolongé le semi-confinement, permettant de «dormir plus longtemps et faire sa propre organisation», il se réjouit de reprendre et revoir profs et copains. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
27.05.2020

Tous les élèves du secondaire retrouveront leur classe le 2 juin, entre crainte et impatience

Nicole Rüttimann

Scolaire » Après plus de deux mois d’absence, les élèves des cycles d’orientation retrouveront leur classe, progressivement dès jeudi, puis tous ensemble mardi. Une reprise en douceur, l’Etat indiquant qu’il «s’agit de recréer un premier contact avec les enseignants et les camarades» et veiller à ce que les recommandations soient comprises et appliquées. Mais au terme de cette pause forcée inédite, quel est l’état d’esprit des élèves? Un premier sondage auprès de quelques-uns d’entre eux révèle des sentiments partagés entre inquiétude et impatience.

«Ça a été compliqué au début, de comprendre, apprendre toutes ces nouvelles choses, trouver un rythme. C’était une période entre difficultés et détente», rés

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00